Luis Alberto Crespo

25 juillet 2018

Non classé

Luis Alberto Crespo a étudié le journalisme à l’université centrale du Venezuela puis à Paris. Il a dirigé le papier littéraire du journal El Nacional. Il a créé et dirigé l’édition des jours fériés de ce même journal. Il fut directeur de l’information culturelle de l’agence d’informations Venpres.

Il appartient à l’équipe permanente des atelier de narration et de poésie du Centro de Estudios Latinoamericanos Rómulo Gallegos. Il dirigea le magazine Imagen.

Il est en poste en tant qu’ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela au près de l’ UNESCO depuis 2012.

En ce qui concerne notre Venezuela, il faut noter qu’il y a eu comme une altération des apparences quand en 1499 Américo Vespucci  découvrit les huttes sur pilotis du lac Maracaibo. Les modestes cabanes couvertes de palmes sur la côte sont devenues pour lui des palais vénitiens et les pirogues creusées à même l’écorce des gondoles baroques qui sillonnaient des canaux. C’est depuis que ce marin cartographe a accosté sur nos côtes que nous nous appelons la petite Venise, Venezuela. Et, à cause du mensonge de Christophe Colomb à son roi, l’Orénoque a été mis sur la liste des fleuves arrosant le paradis terrestre qu’on avait perdu. Plus tard, les moines écrivains Pedro Simón et Fernández de Oviedo, missionnaires de fantaisie, continuèrent le mythe en expliquant que les vers luisants de la forêt amazonienne était la floraison fantastique de nos âmes. Il fallut attendre Las Casas, moins sensible à l’éblouissement de la nature, pour savoir que les Espagnols traitaient les indigènes comme du bétail. Entretemps, fidèle à la description des livres de sa bibliothèques et aux traits de sa plume d’oie, le savant historien Oviedo y Baños immortalisait l’ensorcellement de ces terres dont il devait devenir le premier romancier.

1200px-Luis_Alberto_Crespo_2011

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Le miroir de Lorient |
Les années Plaisirs Equestres |
Palette poétique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Coherence Incongrue
| Carassius
| Jesypoesy